Panneau de signalisation avec les noms des classes

EDUCATION BILINGUE

La mission principale de l’école internationale bilingue de Paris est d’enseigner un programme bilingue. Qu’est-ce que le bilinguisme ? Selon le dictionnaire, est bilingue une personne capable de s'exprimer et de penser sans difficulté dans deux langues avec un niveau de précision identique dans chacune d'entre elles.

C’est le niveau encore supérieur au fait de “parler couramment” une langue. Même si cela peut sembler être ambitieux, chaque enfant peut accéder à la maîtrise de deux langues et devenir bilingue, à condition que les bonnes conditions soient réunies.

Des enfants sont en plein cours de sport à BISP

Pourquoi la maîtrise des langues est si importante ?

Le développement de l’esprit

Le bilinguisme est un atout inestimable pour le développement personnel et professionnel d’un enfant. Un esprit bilingue offre une grande flexibilité mentale avec des capacités de réflexion décuplées. Le fait d’avoir habitué son esprit à cette agilité aux deux langues, permet à un enfant d’apprendre et d’assimiler plus facilement de nouveaux concepts complexes. Il aura plus de facilité que la majorité à s’adapter à de nouvelles cultures et à intégrer des modes de pensée différents. Sortir de sa zone de confort lui demandera beaucoup moins d’efforts.

Jeune étudiant bilingue de l'école internationale de Paris
Une jeune étudiante est en train de lancer un ballon pendant un cours de sport

Un atout professionnel

Le bilinguisme est un atout professionnel rare et recherché, surtout si l’on s’en tient à la définition du dictionnaire énoncée ci-dessus. En offrant une éducation bilingue à votre enfant, vous lui ouvrez les portes de postes très convoités.

Apprendre d’autres langues

Le bilinguisme permet sur une base de deux langues, d’en apprendre d’autres plus facilement. En effet, l’enfant dispose avec ces deux langues d’une palette phonétique et grammaticale deux fois plus large dont il peut se servir pour intégrer les subtilités d’autres langues.

Deux garçons qui colorient pendant une activité à BISP
Deux jeunes filles sont en train de lire un livre bilingue

Sur le plan humain

Le bilinguisme offre une flexibilité d’esprit qui facilite la communication avec l’autre et permet d’apprécier davantage les différences culturelles.

Comment rendre votre enfant bilingue ?

Il est clair que le système d’éducation français ne produit que très peu si ce n’est aucun élève bilingue au sens stricte du terme. En 2015, dans l’étude réalisée par le groupe Education First, qui mesure chaque année les connaissances en anglais de centaines de milliers d'adultes dans le monde provenant de 70 pays différents (non anglophones), les Français sont seulement

37ème, juste devant les Turcs, les Equatoriens ou les Chiliens. Avec un “EPI” (indice de compétence en anglais) de 51,84/100 contre 70,94 pour la Suède et 70,58 pour les Pays-Bas, les meilleurs élèves du palmarès, les Français se classent derniers parmi les membres de l’Union Européenne.

Nenad Djokic déplore cette situation et l’explique par une peur d’accorder trop d’importance à une autre langue et de voir le français dépérir, ce qu’il trouve absurde en analysant la situation de la Suède par exemple “je ne pense pas qu'un Suédois soit moins suédois parce qu'il est bilingue, ni que l'anglais ait jamais pris le dessus sur la langue suédoise". Nenad Djokic compare même la situation de la France à celle d’un autre pays “latin”, l’Espagne, qui fait des progrès et a réussi à dépasser la France en donnant plus d’importance à l’anglais dans son système éducatif.

Deux étudiantes posent et sourient dans une classe de l'école bilingue de Paris

Si vous n’êtes pas prêts à attendre que le système éducatif français veuille bien évoluer, il y a d’autres moyens d’offrir à votre enfant une éducation bilingue.

• La famille : la voie naturelle pour devenir bilingue est de grandir avec des parents qui parlent et transmettent deux langues à l’enfant. Mais cette chance n’est pas donnée à tous.

• Un apprentissage complémentaire, régulier et soutenu en dehors des heures de cours de langue. Le désavantage de cette voie, est la charge de travail conséquente en plus des heures de cours régulières pour devenir vraiment bilingue. De plus, les résultats sont loin d’être garantis, car il est très difficile d’assimiler une langue à un niveau bilingue, c’est-à-dire en cerner toutes les subtilités grammaticales et phonétiques à un rythme de quelques heures par semaine.

• Enfin, une immersion linguistique totale dans un établissement bilingue. Cela permettra à votre enfant de se confronter quotidiennement aux difficultés et aux subtilités des deux langues avec des éducateurs qui les maîtrisent parfaitement, et étant formés pour les enseigner. L’immersion dans un environnement bilingue donne l’accès non seulement à une maîtrise parfaite de la langue, mais également à une autre culture du fait des activités proposés, au contact d’élèves de divers horizons.

Jeune élève de l'école bilingue de paris en train de courir

Pourquoi choisir l’École Bilingue Internationale de Paris ?

Le choix d’un établissement sérieux et de référence sera primordial pour profiter des avantages évoqués précédemment. L’école internationale bilingue de Paris accueille chaque année des élèves de pays différents, y compris la France, et les accompagne dans la maîtrise du français et de l’anglais sans oublier le développement de leur niveau académique et des valeurs humaines.

BISP propose une immersion totale avec des cours dispensés la moitié du temps en anglais par des enseignants natifs anglophones et l’autre en français par nos enseignants francophones. Ainsi, aucune des langues ne passe au second plan, l’efficacité de nos méthodes n’est plus à prouver, quel que soit leur niveau d’arrivée, nos élèves seront parfaitement bilingues.

Les activités ludiques organisées en français ou en anglais vont dans le sens du développement personnel de nos élèves : confiance en soi, créativité et ouverture d’esprit. Les enfants étudient d’autres cultures, tissent des liens avec des enseignants et d’autres élèves de cultures différentes. Ils profitent ainsi pleinement des avantages d’une éducation bilingue, au-delà du simple apprentissage d’une langue.

BISP propose également des activités extra-scolaires avec son Club du mercredi et ses stages de vacances. Ces activités sont destinées à ceux qui veulent progresser en anglais ou faire leurs premiers pas dans cette langue ainsi à ceux qui le parlent déjà et cherchent à approfondir leur vocabulaire, leur aise à l’oral et leurs connaissances de la culture à travers des activités variées et ludiques. Elles sont ouvertes non seulement aux élèves scolarisés chez BISP, mais également aux enfants qui ne fréquentent pas l’école la semaine afin de profiter de ces moments d’immersion totale.

L’un des objectifs principaux de l’établissement, autre que l’épanouissement personnel de nos élèves, reste de les préparer au mieux aux enjeux de l’avenir. C’est pourquoi, nous tenons à garder une approche moderne dans notre enseignement en incorporant des outils technologiques dans certaines activités. Les élèves sont accompagnés dans leur prise en main et sensibilisés au revers de la médaille.

Faire le choix d’une éducation bilingue n’est qu’une partie du chemin, il vous faut encore choisir un établissement capable de répondre à vos attentes. En choisissant BISP, vous pouvez être sûr d’offrir une éducation bilingue à votre enfant. Vous le mettez également dans un environnement particulièrement propice au développement de qualités humaines et intellectuellement utiles pour le monde auquel il se prépare.

Des enfants et leur professeur pendant un cours de sport

Je doute vraiment de l’apport d’une école bilingue pour mon enfant, j’ai même plusieurs inquiétudes :

Le mélange des langues est-il un risque pour l’enfant bilingue ?

Rappelons que la grande majorité des enfants qui apprennent une langue passent par une phase de tâtonnement. Celle-ci dépendra de la manière d’apprendre de l’enfant, mais également de son entourage. Les orthophonistes distinguent l’apprentissage “analytique” et l’apprentissage de manière “expressive”. Les “analytiques” sont plus focalisés sur le contenu d’une communication, ce qui les pousse à utiliser un maximum de mots et à s’intéresser à la construction du langage et à ses règles. Ils apportent de l’importance à la langue et à la forme, ils ont alors tendance à ne l’utiliser que lorsqu’ils sont sûrs de ne pas se tromper. Ils mélangent donc rarement les mots.

Les “expressifs” s’intéressent plus aux personnes avec qui ils communiquent et au fait d'interagir avec elles. Ils s’attaquent ainsi très tôt à des structures de phrases et des expressions complexes et tâtonnent donc plus fréquemment avec ces prises de risque. Seulement, progressivement, ils se rendent comptent que la communication échoue s’ils n’utilisent pas le bon mot dans la bonne langue.

La plupart du temps, le problème n'est pas dû à l'incapacité de l'enfant à acquérir plusieurs langues, mais s'explique par la gestion du plurilinguisme par les parents ou son entourage.

Ces problèmes surviennent lorsque l’on n'a pas un discours clair avec l’enfant, lorsque l’on passe par exemple d’une langue à l’autre d’une phrase à l’autre, voire dans la même phrase, cela brouille les indices qui permettent à l’enfant de différencier les deux langues. Il ne sait plus quand, ni avec qui, utiliser la langue, surtout lorsqu’il est en bas âge. Ils ne savent plus faire la différence entre les deux langues ni savoir laquelle parler avec qui.

Il faut aussi prendre en compte le fait que l’utilisation d’un mot dans une autre langue n’est pas un hasard. En effet, il traduit souvent mieux dans cette langue ce que le locuteur veut exprimer. C’est d’ailleurs pourquoi il est volontairement utilisé entre personnes parlant les mêmes langues. Le « mélange » peut aussi avoir une fonction de communication : recentrer l’attention de l’interlocuteur

Les confusions peuvent s’installer au début, mais avec l’accompagnement adéquat elles s’estompent assez rapidement. À BISP, nos éducateurs connaissent parfaitement ces subtilités et s’adaptent à la personnalité de chaque enfant afin d’atteindre un niveau bilingue rapidement. Nous apprenons aux enfants à structurer leur discours et à faire usage des deux langues sans conflits.

Mon enfant ne risque-t-il pas de refuser ou délaisser l’une des langues ?

Tous les enfants ne gèrent pas aussi bien le bilinguisme. Certains ont des difficultés à parler une des langues ou alors délaissent leur langue maternelle, parfois volontairement. De nombreux parents reprochent à leurs enfants de ne pas assez parler leur langue maternelle après avoir fait les efforts pour prolonger l’environnement de la deuxième langue dans le cadre familiale afin de faciliter leur progression ou leur intégration. Il faut comprendre que les enfants, s’ils n’en ressentent pas la nécessité, ne feront pas l’effort de l’apprentissage. Ils ne cernent pas tout de suite les enjeux culturels ou identitaires, mais seulement l’aspect utilitaire de la langue, qui leur sert à communiquer avec les personnes qu’ils côtoient. S’ils n’en ont pas besoin, ils ne s’en servent pas. Si, par exemple, vous parlez en anglais à votre enfant et qu’il peut vous répondre en français, il ne fera pas l’effort de travailler son expression orale en anglais. Si votre but est, par exemple, qu’il puisse tenir une conversation avec sa famille anglophone, s’adresser aléatoirement de manière désordonnée à un enfant n’est pas la solution. Intensifier vos échanges dans la langue sur de petites durées pour rattraper le temps perdu n’est pas efficace non plus. La solution serait qu’il passe plus de temps avec cette famille par exemple, un environnement où il aurait la nécessité de s’exprimer dans la langue. Associer des langues à des personnes pour les jeunes enfants est le moyen le plus efficace d’éviter les conflits. Ils ont une capacité limitée à comprendre des concepts abstraits comme parler anglais ou français, c’est pourquoi mettre des noms de personnes comme leurs enseignants au lieu de nom de langue les aide à assimiler rapidement et en douceur.

C’est pourquoi chez BISP, les enfants passent la moitié du temps avec des professeurs natifs anglophones, totalement immergés dans l’anglais, et le reste du temps avec nos enseignants francophones. Cette approche leur permet un enseignement équitable, structuré et efficace dans les deux langues.

Mon enfant ne risque-t-il pas de prendre du retard sur les monolingues en apprenant deux langues en même temps ?

Finissons-en avec ce mythe. Les enfants apprennent à parler au même rythme et de la même manière que ce soit en français, en anglais, en espagnol, en russe, etc. Cette capacité se développe indépendamment du nombre de langues auxquelles l’enfant est exposé simultanément. Le problème se situe au niveau de la manière dont communique son entourage avec lui. Comme nous l’avons évoqué précédemment, la règle d’or à respecter c’est : une personne ou un endroit, une langue. L’enfant bilingue n’a absolument pas besoin de deux fois plus de temps pour apprendre à parler.

Quel est l’âge idéal ?

On ne peut pas nier qu’il existe une période particulière propice au développement d’une langue. Avant 5/7 ans, l’enfant ne développe pas seulement une langue, mais un langage. Cela est rarement possible après cette période. En effet, les capacités à reproduire fidèlement les sons d’une langue déclinent à partir de cet âge, ils n’apprennent plus de nouveaux langages, mais de nouvelles langues. Durant la phase d’acquisition du langage, il existe une période particulièrement sensible pour développer le langage. Des études démontrent un déclin des capacités à reproduire fidèlement les phonèmes d’une langue à partir de 7 ans. Mais cela ne veut pas dire qu’il est impossible de devenir bilingue après cet âge-là, avec un rythme sérieux et un encadrement de qualité, des enfants plus âgés peuvent très bien rattraper leur retard sur toutes les subtilités de la langue et acquérir une phonétique correcte.

Les bienfaits du bilinguisme, nos objectifs :

pictogramme parfaire la maîtrise du bilinguisme français anglais

Parfaite maîtrise de l’anglais et du français.

Pictogramme plûme représentant la souplesse de nos méthodes d'apprentissage bilingue

Souplesse, flexibilité mentale.

Pictogramme puzzle représentant la mobilité conceptuelle de l'apprentissage de l'anglais et du français

Mobilité conceptuelle.

Pictogramme raisonnement international pour votre enfant

Faculté de raisonnement abstrait accrue et plus indépendante des mots.

Pictogramme avantages du bilinguisme

Avantages dans la construction de concepts.

pictogramme intelligence verbale développée avec le bilinguisme

Intelligence verbale.

pictogramme pensée créative accrue avec le bilinguisme

Pensée créative accrue.

L'éducation bilingue permet dès la maternelle une meilleure sensibilité communicative

Meilleure sensibilité communicative.

L'enseignement bilingue dès la maternelle permet d'apprendre aux enfants à résoudre les problèmes

Capacités à résoudre des problèmes plus importantes.

Pictogramme de planètes tournants autour du soleil sur un axe en pointillés

Meilleures performances dans la perception spatiale.

pictogramme matériel de géométrie à utiliser dans l'école bilingue internationale de Paris

Aisance en mathématiques.

Pictogramme culture internationale

Culture internationale.

Dans une éthique d'amélioration continue, ce site utilise des cookies déposés par Google Analytics.

Personnaliser les cookies